Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • INDUSTRIE DU VOYAGE

    C'est vrai je vous l'accorde volontiers le mot Industrie dans le paysage Voyage cela n'est pas très fun ! cette Industrie que l'on a trop longtemps appelé Tourisme doit pourtant se nommer aujourd'hui Voyage. Existe encore du côté de Bruxelles l'OMT organisation mondiale du Tourisme qui effectivement ne parle que Tourisme. Attention ! dois-je rappeler aux plus cancres que l'hôtellerie mondiale accueille beaucoup plus d'hommes d'affaires que de touristes, tout dépend bien évidemment du pays ! dois-je rappeler aux plus têtus sur cette terminologie que le Tourisme est parfois .... gratuit et ne rapporte strictement rien, notamment celui qui se développe le plus actuellement dans les pays supposés riches (eh! oui dans la série t'as pas cent balles les entrants sont plus nombreux que les sortants): le Tourisme de proximité; plus un pays à de beaux paysages plus sa rentabilité touristique est parfois difficile à obtenir ! regarder cela ne coûte rien (enfin tout dépend de quoi on parle mais ici je parle Tourisme); un petit détour par le supermarché du coin pour l'essence et les sandwichs et le tour est joué, la journée sera belle. Attention mec ! si en plus tu veux te la jouer écolo c'est pas ta voiture dans laquelle tu vas monter, mais sur ton vélo et pédale mon vieux ! Yen a même qui prennent les transports publics (RER, TER, Autobus) et qui ensuite usent leurs chaussures sur les sentiers de la randonnée. Plus le Tourisme de proximité va se développer, plus l'industrie du Voyage peut avoir quelques soucis de rentabilité. Ou alors il va falloir faire jouer son imagination et sa créativité pour s'en sortir. affaire plus qu'à suivre ... 

  • PRECISION FORMATION !

    J'AI APPRIS QU'UNE ECOLE DONT JE NE PARLE PLUS AFIN DE M'EVITER DES PROBLEMES SUITE A DES MENACES, CONTINUE (plusieurs témoignages en attestent !) DE VEHICULER L'IDEE QUE JE SUIS LE CREATEUR DE LEUR FORMULE ??!!! DESOLE (car la question m'est posée très souvent et je réponds à chaque fois la même chose) QUE LA FORMULE QUE J'AVAIS PROPOSE A CETTE ECOLE EST MORT-NEE A L AUBE DE SON DEMARRAGE ! TOUT CE QUE L'ON A UTILISE CE SONT LES CONTACTS QUE J'AI AMENE (beaucoup plus que .... trois!) DONT LA PLUPART SE SONT DESISTES VU LE NON-RESPECT DE CE QUI AVAIT ETE CONVENU ET QUI D'AILLEURS BIZARREMENT SE TROUVENT ENCORE SUR LES LISTES DE PARTENAIRES DE CETTE ECOLE ? JE ME PERMETS DONC DE DENONCER CELA ET JE DEMANDE A NOUVEAU A CETTE ECOLE DE BIEN VOULOIR PRENDRE NOTE QUE JE NE CAUTIONNE EN AUCUNE FACON AUTANT LEUR BACHELOR QUE LEUR 'NOUVEAU MASTER'. UN GRAND MERCI PAR AVANCE

    affaire à ne pas suivre, merci

  • MASTER TOURISME ?

    JE VIENS DE LIRE TOUR HEBDO QUI VIENT DE CONSACRER UN MINI-DOSSIER AU MASTER-TOURISME EN FRANCE QUI SOULEVENT POUR MOI DEUX GRANDES QUESTIONS, SANS Y APPORTER LES REPONSES MAIS CE N'ETAIT SUREMENT PAS LE BUT ? LES PROGRAMMES DE CES MASTERS CORRESPONDENT-ILS AUX BESOINS DES PROFESSIONELS (pour dire plus simplement les débouchés sont-ils des vrais suites de Masters autant en tant que stages qu'en tant que carrières ?) ?LES REMUNERATIONS SONT-ELLES EN ADEQUATION AVEC UN BAC+5 ? POUR MA PART, MAIS CELA N'ENGAGE QUE VOTRE SERVITEUR,  JE REPONDS NON AUX 2 QUESTIONS. ON FAIT UN PEU JOUJOU AVEC LE TERME TOURISME QUI SENT BON LA RENTABILITE ET LE SABLE CHAUD ! TOUT CELA N'EST PAS TRES SERIEUX A DEUX OU TROIS EXCEPTIONS PRES. MAIS LORSQUE JE VOIS LES STAGES ET LES EMPLOIS PROPOSES AUX MASTERS CELA ME FAIT SOURIRE ! LES ENTREPRISES BIEN EVIDEMMENT PREFERENT PRENDRE EN STAGES DES ETUDIANTS-MASTERS PLUTOT QUE DES ETUDIANTS BTS ! ILS ONT UN NIVEAU PLUS ELEVE AVEC LE .... MEME PROGRAMME ! ENSUITE EN EMPLOI MEME FORMULE: PLUTOT QU'UN BTS QUI N'A FAIT QUE DU TOURISME DE BASE PRENONS PLUTOT UN MASTER AVEC DEUX OU TROIS ANNEES D'EXPERIENCE ET DE MATURITE SUPPLEMENTAIRES (mais quid des connaissances complémentaires aux BTS sur le plan formation Tourisme et dans ma bouche Tourisme signifie Industrie du Voyage). JE RAPPELLE POUR CEUX QUI S'Y RACCROCHENT QUE LE TOURISME EST UN ETAT D'ESPRIT MAIS QUE L'INDUSTRIE C'EST CELLE DES VOYAGES. A QUAND UN VRAI MASTER EN INDUSTRIE DU VOYAGE TENANT COMPTE DES DESIRS DE TOUS LES PROFESSIONNELS CONCERNES EN APPORTANT UNE FORMATION DE VRAI HAUT NIVEAU ET NON PAS UN ESPECE DE TRUC POUR FAIRE BIEN DANS LE PAYSAGE. JE LE REPETE IL Y A DES EXCEPTIONS ET RESTE A DISPOSITION DE CEUX QUI ONT DES QUESTIONS POUR LEUR REPONDRE.

    affaire largement à suivre .........             

     

  • DES MOTS POUR LE TAIRE, UN TEMPS POUR LE DIRE !

    Lorsque l'on m'interrogeait il y a encore peu de temps sur mon mot préféré de la langue française je répondais Liberté. J'ai changé d'avis (il paraît que cela se fait chez les gens que l'on qualifie d'intelligent alors ....) En effet la Liberté cela n'existe qu'avec l'accord des autres ou statufiée ! je me suis rendu compte avec l'expérience de mon grand âge (ouaih! enfin grand cela est discutable) que ma liberté dépendait (attention ! je ne suis pas du linge que l'on dépend facilement) toujours des autres et que dans cette matière la justice n'avait aucune règle bien précise. Le seul mot de la langue française (et anglaise d'ailleurs + d'autres ? je ne parle ni serbo-croate, ni javanais, ni tasmano-zélandais, ni mauritano-berbère ..... stop mec la liste est déjà trop longue ok) qui ne dépend (à part le linge à dépendre impossible sans des mains) que de soi-même, c'est le mot PASSION ! sachez chers amis que vous ne ferez rien sans passion même manger son fruit (oui je sais c'est pas très drôle mais un lundi matin après une élection on fait ce que l'on peut)  Alors n'oubliez jamais et mettez toujours de la passion dans votre moteur (le fruit lui svp dans le réfrigérateur dans votre moteur il ne servira strictement à rien si ce n'est à faire du jus) pour suivre un petit poème:

    Poème dédié à tous les cendriers de taille moyenne qui ne servent à plus rien 

    Un gros radiateur,  des petits menteurs, deux ou trois gladiateurs,

    mais voyons ma soeur,  ce qui compte c'est ton honneur !

    un gros cassis, des petits pipis, duex ou trois salsifis,

    mais voyons mon ami ce qui compte c'est le profit !

    un gros petit pois, un tas de petites voix, des centaines de gênois,

    mais voyons que crois-tu ce qui compte pour moi, c'est toi !

    alors foutez tous le camp, disparaissez avec le vent, passez le tournant en courant, et laissez guérir tranquillement mon mal de dent à défaut de mâle dedans ! (oui je sais la fin fait un peu pervers ...) 

                                                                                                                    

     

     

     

  • DES MOTS POUR LE TAIRE, UN TEMPS POUR LE DIRE !

    Lorsque l'on m'interrogeait il y a encore peu de temps sur mon mot préféré de la langue française je répondais Liberté. J'ai changé d'avis (il paraît que cela se fait chez les gens que l'on qualifie d'intelligent alors ....) En effet la Liberté cela n'existe qu'avec l'accord des autres ou statufiée ! je me suis rendu compte avec l'expérience de mon grand âge (ouaih! enfin grand cela est discutable) que ma liberté dépendait (attention ! je ne suis pas du linge que l'on dépend facilement) toujours des autres et que dans cette matière la justice n'avait aucune règle bien précise. Le seul mot de la langue française (et anglaise d'ailleurs + d'autres ? je ne parle ni serbo-croate, ni javanais, ni tasmano-zélandais, ni mauritano-berbère ..... stop mec la liste est déjà trop longue ok) qui ne dépend (à part le linge à dépendre impossible sans des mains) que de soi-même, c'est le mot PASSION ! sachez chers amis que vous ne ferez rien sans passion même manger son fruit (oui je sais c'est pas très drôle mais un lundi matin après une élection on fait ce que l'on peut)  Alors n'oubliez jamais et mettez toujours de la passion dans votre moteur (le fruit lui svp dans le réfrigérateur dans votre moteur il ne servira strictement à rien si ce n'est à faire du jus) pour suivre un petit poème:

    Poème dédié à tous les cendriers de taille moyenne qui ne servent à plus rien 

    Un gros radiateur,  des petits menteurs, deux ou trois gladiateurs,

    mais voyons ma soeur,  ce qui compte c'est ton honneur !

    un gros cassis, des petits pipis, duex ou trois salsifis,

    mais voyons mon ami ce qui compte c'est le profit !

    un gros petit pois, un tas de petites voix, des centaines de gênois,

    mais voyons que crois-tu ce qui compte pour moi, c'est toi !

    alors foutez tous le camp, disparaissez avec le vent, passez le tournant en courant, et laissez guérir tranquillement mon mal de dent à défaut de mâle dedans ! (oui je sais la fin fait un peu pervers ...)