Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • INSTITUT EUROPEEN DU TOURISME, DES VOYAGES ET DE L'HOTELLERIE

    GRANDE NOUVELLE !! une école 

    E S H  LILLE à Tourcoing

    vient de créer un INSTITUT EUROPEEN DE RECHERCHES sur tous les sujets de l'Industrie du Voyage, avec des partenariats qui vont se nouer et faire de cette école un RELAIS EUROPEEN pour le Tourisme et les Voyages. Les étudiants Masters de l'école vont participer activement à cet Institut qui va vite se révéler une pépinière de talents et mettre en avant et en évidence la Transversalité entre tous les secteurs de cette Industrie.

    Je reviendrais très certainement très prochainement vers vous pour vous donner plus de détails,

    C'est pour l'instant tout nouveau, tout chaud, mais cela va impacter sérieusement la formation des cadres de l'Industrie du Voyage qui fréquenteront dès la rentrée 2015-2016  ESH Lille.

    Affaire à suivre très sérieusement .... car là ça bouge !!!!!

    Michel Goetschmann

     

     

  • MASTER ..... PRIVE OU PUBLIC ? UNIVERSITES OU ECOLE DE COMMERCE ? EN FRANCE

    Bonsoir,

    Oh! que voilà une question intéressante !!!! en tous les cas des milliers d'étudiants se la posent. 

    En fait l'équation est relativement simple: - investir financièrement dans une formation, cela vaut-il le coup ? quel retour sur investissement espérer ? les IAE et les Universités ne sont-elles pas aujourd'hui à même de répondre aux attentes des étudiants avec un coup réduit ?

    Ma réponse est en 2 temps:

    a) jusqu'à la Licence, bac+3

    Sincèrement je pense que la différence entre les Universités et les Ecoles de Commerce, pour le Tourisme, l'hôtellerie et la restauration n'existe pas; votre Licence universitaire vaudra autant, voire plus que votre Bachelor privé. La formation technique est assurée par des Professionnels, que ce soit dans le Public ou dans le Privé. Votre bagage et vos possibilités seront les mêmes.

    Mais ... et il y a un sérieux mais

    b) pour les Masters, bac+4, bac+5

    et aujourd'hui les Professionnels sont gourmands dans leurs attentes, une licence ou un Bachelor ne sont plus que des diplômes inférieurs dont l'importance sur le marché du travail (je parle bien Tourisme, hôtellerie, Restauration)est insignifiante ou alors avec des propositions de postes dans les Services. Si votre objectif de carrière est limité alors on pourra vous servir du chef de rang, d'agent de réservation, d'agent de réception, d'assistant de direction parfois, dans l'hôtellerie et la restauration. Dans le Tourisme vous pourrez aller travailler pour un Office du Tourisme, une agence de voyages ou un T.O. dans des fonctions d'assistance et de réservation avec des salaires entre le smic et 2'000 euros maxi.

    Et là très clairement changement de décor ! Les Masters, je parle bien ici de l'INDUSTRIE DU VOYAGE et non pas d'autre chose (droit, marketing, etc) ne sont pas très valables en IAE ou Université car bien qu'elles aient quelques anciens professionnels (?) qui participent à la formation, ils sont assez souvent dépassés par les évènements ! la particularité de l'INDUSTRIE DU VOYAGE est justement d'être en osmose totale avec l'ACTUALITE et toute donnée qui date de plus de 2 ans est totalement périmée. D'autre part on vous parle de Tourisme qui n'est plus une Industrie depuis une bonne dizaine d'années mais bien plutôt un état d'esprit et l'Industrie est bien le VOYAGE qui lui s'apprend en transversalité entre l'hébergement, le Transport, les loisirs et la distribution.

    C'est alors que les IAE et autres Universités n'ont pas tout compris et pensent toujours ... Tourisme, notion dépassée et qui n'offre que quelques emplois subalternes qui peuvent s'obtenir avec une licence.

    Si l'on s'amuse alors à faire un calcul: - un Master en 2 ans INDUSTRIE DU VOYAGE (comme par exemple ESH Lille, excellent exemple)coûte environ 20'000 euros mais

    - vous êtes certains (95% de taux d'emplois dans les 3 mois de la sortie du Master, avec des contrats CDI souvent signés pendant le stage du Master !!) d'avoir un emploi de cadre à 2'500 - 3'000 euros de départ. 

    Si l'on compare à l'étudiant qui a fait un Master en IAE, qui va mettre (quand il arrive, 50% de taux d'emplois à la sortie, après 6 - 8 mois) donc 6 à 8 mois pour trouver un emploi, financièrement cela revient strictement au même !!!!!! Mais avec un taux d'emploi dans le privé beaucoup plus important.

    Je pense donc qu'il faut bien réfléchir à cette question financière et qu'il faut la relier à 2 éléments capitaux:

    1 - le délai à la sortie pour trouver un emploi

    2 - le taux d'emplois trouvés à la sortie

    De plus les programmes des Ecoles de commerce privées en INDUSTRIE DU VOYAGE ont un programme complet sur tous les sujets, avec des professionnels pratiquement toujours et des classes de 20 à 30 étudiants maximum contre plus de 200 en amphi, avec cours mélangés, dans les IAE et les Universités. A vous de choisir ! Je vous laisse à vos réflexions financières et professionnelles .... ah! dernier point que j'oubliais .... l'INTERNATIONAL !!! les Universités et IAE avouent elles-mêmes leurs grandes faiblesses dans ce secteur !! Or imaginer une Industrie du Voyage sortie de son contexte international m'apparaît comme vraiment débile !!!!

    Affaire à suivre,

    Michel Goetschmann 06 82 01 48 11 pour toute question